Dimanche 2 février 2014 7 02 /02 /Fév /2014 19:03

Ca fait un petit moment que je n'ai pas posté... En effet je suis en train d'essayer de retracer mon aventure (en compagnie de Thomas Thumerelle). Je ne sais pas si cela va aboutir à quelque chose mais je vais publier sur ce blog quelques extraits.

Me voici en 2004 là où l'aventure de MotoBlouz a commencé :

Comme à chaque "grandes vacances" Thomas Thumerelle et moi nous retrouvions dans le Nord de la France, prêts à passer ces trois mois ensemble. Pas toujours évident de trouver des occupations pour des jeunes de notre âge mais je dois dire que nous nous sommes jamais ennuyés lorsque nous étions à deux. Ces retrouvailles estivales étaient devenues un rituel ;  Une habitude pour ses deux inséparables que nous sommes depuis la plus tendre enfance. A l'époque, Thomas était étudiant à L'ESC Toulouse et les occasions de passer du temps ensemble étaient plutôt rares. Alors comme chaque année nous allions passer ces vacances à travailler sur un projet qui pourrait nous ramener un peu d'argent. Ce n'est pas que nous en manquions puisque nous provenons tous les deux d'une famille plutôt aisée ; mais c'était plutôt le moment d'assouvir notre envie d'entreprendre.

L'année précédente, nous avions organisé un tournoi de jeux vidéo. On n'était pas forcément des passionnés mais on s'était lancé ce défi au début de l'été justement. On avait alors créé une association (PES tournament), négocié avec la Mairie de Lille le prêt gratuit d'une salle, trouvé des sponsors qui nous avaient fourni des lots et proposé aux participants une buvette des plus lucratives. Au final on avait battu le record du nombre de participants à ce type de tournoi et réussi l'exploit de faire déplacer plus de cinq cents "gamers" avec leur télé et leur console sous le bras en provenance de toute la France ! On avait même eu le droit à notre article dans la Voix du Nord qui nous avait rendu très fier à l'époque.

Mais ce qui nous avait rendu les plus fiers, c'est que nous avions réussi à gagner chacun mille cinq cents euros grâce à cet événement géré comme des vrais businessmen que nous n'étions pas à l'époque. Je pense que c'est une étape importante qui a validé notre envie d'entreprendre ensemble et confirmé notre amitié sans faille. Une amitié commencée presque vingt ans plutôt à la petite école de la ville de Courrières dans le Pas-de-Calais.  On dit souvent en rigolant que nous avons fait notre business plan en maternelle mais il est vrai que ce coup de foudre amical est le pilier de notre aventure.

Revenons donc à l'été 2004. Après donc diverses expériences, il était temps de passer aux choses sérieuses, il était temps de créer NOTRE société ! Mais fallait-il encore trouver l'idée...

En cette année olympique, nous étions affutés comme des athlètes grecques et nos dents rayaient les parquets. Nous nous intéressons à l'actualité du moment et un phénomène a alors attiré notre attention : le boom d'internet ! Certes ce n'était pas un fait nouveau mais la net économie sortait à peine de sa longue convalescence après le crash de 2000 et redevenait attractive grâce à l'arrivée du haut débit qui allait changer notre façon d'utiliser le web. A l'époque il y avait 40% de la population en France qui avait accès à la toile et les sites les plus connus sont américains et s'appellent Yahoo ou encore eBay.

EBay justement ! je ne vais pas vous faire l'offense de vous présenter ce site mais à l'époque c'était LE gros site e-commerce connu de tous en France et déjà un mastodonte du web avec ses 135 millions d'utilisateurs dans le monde. Il constitue un revenu d'appoint pour des millions de personnes et peut même être leur première source de revenu. Il permettra aussi à des entrepreneurs de créer leur société, leur emploi et de réussir. Cela va d'ailleurs être notre cas...

Thomas et moi avions donc trouver notre occupation de l'été et on se décida à créer notre boutique eBay. Il nous restait plus qu'à trouver quoi vendre ! C'est à cet instant que je me dois de vous narrer mon contexte familial qui aura une très grande importance à l'époque. En effet, nous n'avions pas besoin de chercher très loin puisque je suis originaire d'une famille de commerçants. Je dois vous avouer que je suis assez fier de mon éducation et des valeurs que mon entourage m'ont apportées. J'ai toujours vu mes parents travailler du lundi au dimanche, rentrer tous les soirs après 20h et prendre très peu de vacances. Si je leur demandais de l'argent de poche pour mes sorties avec les copains, c'était à la seule condition de me lever le lendemain (malgré être rentré au petit matin) pour aller les aider sur les marchés le dimanche. Chaque conversation tournait autour de leur activité, ils vivaient et dormaient commerce. C'est la base pour un entrepreneur ! Mes parents étaient donc des commerçants ils avaient quatre boutiques de prêt-à-porter cuir dans des galeries marchandes du Nord et faisaient aussi les marchés. Dès l'âge de quatorze ans mon paternel m'emmenait avec lui "aux achats" au Sentier à Paris. J'ai donc très vite attrapé le virus et appris les bonnes méthodes. Il s'avérera par la suite que cette fibre commerçante sera un parfait complément au profil et aux études de Thomas.

On est allé alors piocher dans le catalogue familial pour trouver nos fameux articles à vendre sur eBay. Mon père, à l'époque, avait un petit rayon "moto" qui avait sa place dans sa boutique de cuir car un des ses fournisseurs avait décliné quelques blousons en version motard. On se rend compte alors qu'il n'y a aucune offre de blousons moto sur la Toile. De plus, on se dit tous les deux, que les motards seraient une clientèle facile à fidéliser car ce sont des passionnés et qu'ils auront toujours besoins de quelque chose. En réalité, nous n'avons pas réfléchi très longtemps car quinze jours après  le début de nos recherches, nous étions déjà à Paris pour acheter ces fameux blousons. Je pense que l'enclenchement de notre succès est venu de notre rapidité d'enchainement qui nous a permis de déceler très vite le potentiel et passait à la vitesse supérieure. Un bon entrepreneur doit savoir prendre la bonne décision très vite et ne plus regarder en arrière afin d'aller au bout de son idée.

Nous voici donc à Paris, chez un fournisseur pakistanais à Aubervilliers avec nos économies. Nous achetons quarante blousons moto à 50€ HT pièce qui nous allons vendre 150€.  On rentre donc le coffre de la voiture chargé, impatients de mettre nos acquisitions en ligne. Là encore on n'a pas attendu deux jours, puisque que le soir même on se débrouillait pour faire les photos et nos premières annonces apparaissaient. Après tant d'années, je peux maintenant vous l'avouer je ne suis pas très fier de la qualité des produits vendus à l'époque mais après tout business is business ! Les risques, eux, étaient limités puisque mon papa nous avait promis de nous reprendre les blousons si nous n'arrivions pas à les vendre. Mais nous n'avons même pas eu le temps de nous poser la question, ces doubles peaux pour motards se sont vendus très très rapidement. Waouh une énième aventure estivale qui allait encore se terminer par un succès ? Pas vraiment en fait puisque cette fois les gains allaient être plus importants et surtout beaucoup plus faciles à obtenir ! On s'est alors décidé de se lancer dans la grande aventure !


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 29 novembre 2013 5 29 /11 /Nov /2013 11:40

Cuir-City.com recrute ! Dans le cadre de notre fort développement nous recrutons dans le domaine de la distribution/e-commerce, pour postuler, rien de plus simple, envoyez un CV et une lettre de motivation à l'adresse : d.thiry@cuir-city.com.

 

Nous recherchons pour notre boutique de Lille :
- Un conseiller de vente 35h

 

Description du poste

Sous la responsabilité du Responsable Commercial, vous serez le premier relais du Magasin Cuir-City de Lille.

Vos missions principales sont les suivantes :

  • Conseil à la clientèle dans le but d’optimiser le Chiffre d’affaires du point de vente
  • Encaissement
  • Réception et envoi de marchandises
  • Inventaire
  • Respect de l’identité visuelle de la Marque (Merchandising)
  • Entretien du point de vente

Profil recherché

  • Personne expérimentée dans la vente
  • Une sensibilité à l’univers de la Mode et du Cuir serait un atout supplémentaire,
  • Capacité à gérer un flux de clientèle important tout en respectant la qualité du service,
  • Dynamisme, ambition, envie, rigueur et esprit d’équipe

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 3 octobre 2013 4 03 /10 /Oct /2013 09:58

 

Aujourd’hui le taux de transfo dans le e-commerce : 2%

Un site comme amazon avec une ergonomie et un marketing au top et avec un couple catalogue/prix parmi les meilleurs monte jusque 4%, pas plus.

Ø  Soit 2 visites sur 100 qui débouche sur un achat.

Que font les 98 autres ?

        Ils vont sur d’autres sites

        Ils abandonnent leur recherche

        Ils vont en boutique physique !

Dans le prêt-à-porter, et surtout dans le cuir, la plupart des clients ont besoin de toucher le produit, de l’essayer. C’est un achat important (gros panier) le client a besoin d’être rassuré.

UNE STRATEGIE MULTI-CANAL

        Le fait d'équiper une boutique d'une borne tactile (tablette) peut permettre aux clients de naviguer sur le site web de l'enseigne et de découvrir plus facilement la collection (une vitrine virtuelle dans le magasin) ; voire même de commander un article qui n'est plus disponible dans le point de vente (transformer l'achat tout de suite même si l'article n'est pas dispo).

        Les taux de transformation sont tellement faibles sur le web qu'il est dommage de ne pas renvoyer tout ce trafic (potentiellement acheteur) vers ses boutiques. Il est facile de lui conseiller de se rendre dans le magasin le plus proche de chez lui (grâce son IP). 

        25% des internautes préfèrent se faire livrer en boutique, et bien offrons leur cette possibilité ! c'est un bon moyen de travailler une nouvelle fois l'image de l'enseigne, plutôt qu'il découvre son produit seul chez lui.

        Le bénéfice immédiat de tout ça est premièrement une amélioration du taux de transformation du site web, mais aussi une augmentation du trafic et donc du CA magasin. c'est aussi de nouveaux outils de recrutement et de fidélisation !

        Chaque réseau de commercialisation apporte aux autres ses services, ses atouts et ses avantages.

AVOIR UN CONCEPT !

Par exemple :

Centre ville, grosse agglomération (ville de plus 100.000 habitants)

Petite surface magasin (30 à 50m²)

Equipées de bornes tactiles (ou le client choisit l’article qu’il veut essayer) Il peut rechercher selon plusieurs critères. C’est donc le site qui fait le vendeur

Très peu de marchandises en boutique. Une cinquantaine de produits pour que le client puisse toucher les matières et les qualités des différentes marques. Pour essayer les produits et trouver donc la bonne taille à choisir.

Vitrines très soignés, attirantes

Enseigne avec le nom du site Internet


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 5 juin 2013 3 05 /06 /Juin /2013 12:02

Vous avez certainement déjà entendu parler du phénomène TRUCK FOOD !? De la restauration de rue (street food) devenue un phénomène de société aux Etats-Unis et qui a débarqué depuis plus d'un an sur Paris. Les gens se déplacent en ville et font parfois 45min de queue pour partager un bon burger avec leurs amis ou leurs collègues.

Outre l'aspect gastronomique (des burgers certes mais préparés sur place avec des produits frais), l'originalité du truck est sa grosse présence sur les réseaux sociaux afin que les clients puissent toujours connaitre l'emplacement du camion chaque jour.

  C'est pour cela que Thomas DAVESNES et moi avons décidé de se lancer dans ce magnifique projet et faire profiter toute la région lilloise d'une expérience unique : partager un bon repas et faire de belles rencontres dans une ambiance différente et conviviale. Le DAVEN'S FOOD TRUCK est né !

548485 375656999205195 1533259233 n

Pour Thomas DAVENES, en plus d'être une passion, la cuisine est son métier. Lors de son parcours professionel, il a beaucoup voyagé, travaillé dans de grands restaurants en tant que chef cuisinier. Avec le DAVEN'S FOOD TRUCK il s'invite près de chez vous et fera en sorte que déjeuner soit un agréable moment.

 

IMG_5826.jpgAu menu : Des préparations avec des produits régionaux en provenance directe de producteurs tel un restaurant gastronomique. Fini le doute sur le contenu de votre déjeuner, nous nous engageons à être transparent sur la provenance des produits.

  TRUCK FOOD LILLE : Notre camion sera présent toute la semaine sur le région lilloise avec chaque jour un emplacement différent. N'hésitez pas à visiter notre site (www.davensfood.com) ou liker notre page facebook pour connaitre nos emplacements.

  Le truck se déplace aussi pour des événements comme les comités d'entreprise, les rebonds de mariage ou anniversaires. N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande.

  J'espère que je vous aurai mis en apétit !

944607_381180991986129_1902009555_n.jpg


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 1 mai 2013 3 01 /05 /Mai /2013 14:27

Le gros point fort du web par rapport au retail est la possibilité de proposer un catalogue produits presqu'à l'infini. Alors qu'un magasin doit optimiser son espace au m2 près (je sais de quoi je parle car j'ai ouvert une boutique de cuir de 30m2 à Lille), une boutique web peut se venter parfois de proposer plus de 100.000 références ! D'ailleurs c'est ce qui a fait le succès de MotoBlouz.com puis maintenant de cuir-city.com : Le choix !

Revers de la médaille, plus on propose de produits, plus l'on risque de tomber en rupture sur certaines références ou sur certaines tailles. Cela peut être très frustrant pour l'internaute de rester sur cet échec.

C'est pourquoi nous avons mis en place récemment sur Cuir-City.com la possibilité pour nos clients d'être alertés par e-mail d'un réapprovisionnement. En plus d'enrichir notre base de données en récupérant un maximum de mails, ce service est très apprécié par le consommateur.

Capture d’écran 2013-05-01 à 14.55.56De plus, vous allez récupérer des données très intéressantes : Sur Cuir-City, nous recevons une quinzaine de demandes de Skus par jour ce qui me permet de gérer mes réappros en fonction des demandes clients ! 

Je recommande donc à mes amis e-commerçants de mettre au plus vite cette fonctionnalités...

 

 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 mars 2013 1 11 /03 /Mars /2013 17:00

Vous l'ignorez peut-être mais Cuir-City.com distribue une marque en exclusivité : Cityzen cuir

Mais quelle est cette nouvelle marque ? En fait c'est tout simplement la marque de Cuir-City.com.

cityzen_brand.png

En tant que distibuteur des plus grandes marques de cuir, nous nous sommes inspirés de leur savoir-faire pour créer une collection répondant aux besoins de nos clients.

En tant que revendeur web, il était tentant de créer une marque premier prix pour proposer des produits les plus attractifs possibles. Cependant nous avons choisi une tout autre direction en choississant de faire des vêtements de cuir de qualité équivalente aux grandes marques mais en moyenne 20/30% moins chers !

Pour cela nous nous sommes entourés de spécialistes et fabriquons nos blousons dans les mêmes usines que les marques. Il nous a fallu presque un an pour concevoir et valider notre première collection afin d'être certain que le produit soit parfait !

Blouson-Cityzen-Blouson-en-cuir-femme-CITYZEN-rouge-4Alors comment faisons-nous pour être si bien placé en terme de prix ? Les marques font beaucoup d'efforts pour se faire connaitre et dépensent de grosses sommes d'argent en communication. Et bien nous le budget comm est de ZERO !

La pub ce sont nos clients qui nous la font ! En effet, nous espérons  qu'à chaque fois que nous vendons un cuir cityzen, le client se rende compte de la qualité apportée à nos produits et qu'il fasse profiter de son expérience.

Et pour l'instant, ça marche ! Nous avons déjà écoulé 1000 pièces pour cette saison hiver et nous n'avons eu que 2 SAV !

Nous sommes déjà en train de travailler sur la collection de l'hiver prochain et je peux déjà vous annoncer qu'elle va être très réussie ! Pas moins de 20 modèles pour homme et femme dans différentes matières et coloris.

Bien sûr nous continuerons à travailler avec les marques qui auront toujours un temps d'avance sur nous et qui sont aujourd'hui indispensables au marché du cuir. Mais nous espérons aussi que Cityzen continuera de trouver sa place et qu'elle réflète toute l'énergie que nous mettons pour faire d'excellents produits ! 

 

 

 

Vous trouverez les produits Cityzen en exclusivité sur www.cuir-city.com et à la boutique de lille :  5 place des patiniers dans le Vieux Lille


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 8 mars 2013 5 08 /03 /Mars /2013 15:02

Lors d'un post précédent (ici), je me plaignais d'avoir un ratio contacts/commande trop important et que tout cet opérationnel nous prenait beaucoup de temps. Cependant, il était essentiel de continuer à répondre aux interrogations de nos clients (voire de les rassurer). Nous avons donc mis en place une FAQ sur notre site Internet : http://www.cuir-city.com/faq.html

FAQ-cuir-city.jpg

En effet, nous avions remarqué que beaucoup de questions étaient récurrentes et que les contacts client étaient tout d'abord dûs à un manque d'information (ou au mauvais endroit).

Alors bien sûr, nous n'empéchons pas nos clients de continuer à nous contacter par téléphone ou par mail mais cet outil devrait nous permettre de diminuer considérablement le nombre des questions à traiter.

faq2-cuir-city.jpg

Il est toujours possible d'accéder à un formulaire de contact si les réponses proposées ne sont pas satisfaisantes mais il faudra d'abord passer par cette rubrique.

Je vous tiendrai rapidement au courant des premeirs retours, l'intérêt étant de diminuer l'opérationnel tout en conservant une qualité de service très satisfaisante.

To be continued...


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 7 mars 2013 4 07 /03 /Mars /2013 11:34

Petit moment de poésie dans ce monde de brute avec la version de Motoblouz du phénomène Harlem Shake.

Comme quoi on peut être le n°1 sur le web et ne pas se prendre au sérieux !

 


 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 8 février 2013 5 08 /02 /Fév /2013 13:12

Vous cherchez une idée cadeau originale à offrir à votre cherie pour la Saint Valentin ?

J'aimerai vous présenter un site dans lequel je possède quelques participations et qui mérite d'être connu : parapluie .com
parapluie transparent , léopard, zébré, à pois ou en forme de coeur, avec ses 700 références, il y en a pour tous les gouts. parapluie homme , femme et même enfant, parapluie.com est le site n°1 de la vente de parapluie en France.bandeau-nouvelle-collection.jpg

Un bon marché de niche que les 2 fondateurs belges, Benoit et Mathieu, ont exploité à merveille ! La recette est simple : du choix, des bons prix, un service client au top et... pas de marketing ! En effet, tout le business est basé sur un SEO beton (je crois que pour le nom de domaine on ne peut pas faire mieux) et donc des couts marketing quasi nuls.

Un marketing de niche sur le modèle de archiduchesse.com qui a fait ses preuves et qui réussit très bien à mes 2 amis une fois !

Les gens me prenaient déjà pour un fou quand je souhaitais qu'il fasse froid pour vendre des cuirs et des doudounes. Voilà que maintenant je souhaite tous les jours la pluie !


Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 2 février 2013 6 02 /02 /Fév /2013 10:14

Il est maintenant possible dans les campagnes SEM google de permettre à l'internaute de s'inscrire à une newsletter directement dans l'annonce. voir ci-dessous menlook.com

NewsletterMenLookGoogle

Je conseille cependant de le faire uniquement dans une campagne marque. L'éternelle question est d'ailleurs de savoir si il faut acheter sa propre marque ; on peut maintenant y voir un intérêt gràce à cette extention de commication.

Sur une campagne marque, vous apparaissez tout le temps en première position (puisque vous êtes les seuls à pouvoir acheter votre marque), le cout est donc très faible. Cependant  un annonceur peut payer 2 clics si l'utilisateur renseigne d'abord son mail pour l'inscription puis clique sur l'annonce.

Motoblouz, par exemple, a choisi une méthode plus radicale pour le recrutement d'adresses mails. En effet ils utilisent une lightbox qui vous propose de vous inscrire (ou pas) à la newsletter dès votre arrivée sur le site (et cela sur toutes les pages)

Sans titre-copie-1

Un petit peu "bourrin" selon moi mais les chiffres prouvent que ça marche...


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 1 février 2013 5 01 /02 /Fév /2013 16:19

La satisfaction du client a toujours été la préoccupation principale dans toutes les sociétés que j'ai dirigé (Motoblouz ou maintenant cuir-city). Avec Thomas Thumerelle, mon ex futur encore associé (enfin on ne sait même plus), on a toujours fait en sorte de satisfaire un maximum nos clients comme je l'ai déjà indiqué plusieurs fois sur ce blog (ici par exemple).

Cependant je pense qu'il y a certaines erreurs à ne pas commettre dans la relation client.

Je pars du principe qu'un client mécontent est très néfaste pour un site web car il est maintenant facile de faire partager une mauvaise expérience. C'est toujours rassurant pour l'internaute quand un site communique sur ces clients sataisfaits et beaucoup maintenant consultent les avis et notes d'autres clients avant de commander sur un site. Dans certains secteurs ces avis sont même devenus indispensables ! (comme dans le voyage notamment).

Maintenant je pense qu'il n'est pas necessaire de sur-satisfaire le client.

Un client oublie vite ! (sauf quand ça s'est très mal passé)

Quand un client vous sollicite, il faut répondre (le plus rapidement possible) à ses interrogations. Le client web est très pressé, il comande sur la toile pour gagner du temps et pour éviter toutes les contraintes du physique. Le pire que vous pouvez faire, c'est de ne pas lui apporter de réponse (ou pas assez vite)

Mais contentez-vous du strict minimum : REPONDRE A SA QUESTION ! il n'en demande pas plus, pas moins et ne vous reprochera jamais de ne pas en avoir fait plus.

Aujourd'hui chez cuir-city (vente de blouson cuir sur le web), un contact client nous coute 2€ HT quelque soit le média utilisé (mail, appel entrant ou sortant). Il faut donc aller vite et essayer d'éviter tout contact inutile.

Pour moi il y a plusieurs types de clients qu'il faut traiter différemment :

1) Le client qui souhaite des renseignements sur un produit (ex : sur un blouson redskins) et qui peut donc  potentiellement passer une commande : Il y a un vrai intérêt à passer du temps avec lui et lui trouver le bon produit, la bonne promo en réponse à ses attentes.

2) Le client qui désire une information sur une commande (suivi colis, procédure de retours...) : C'est celui-ci qui coute le plus cher. Attention je ne dis pas qu'il faut le bâcler bien au contraire il va falloir être très bon. En gros il faut lui apporter réponse à son problème dans un minimum de temps, pas plus pas moins ! Je vous conseille d'automatiser un maximum les réponses, de retravailler les informations communuquées aux clients lors des différentes étapes de leur commande voire même de sous-traiter cette partie.

Cuir-city a fait +50% de CA sur la saison hiver par rapport à N-1. Du coup le nombre de contacts clients a explosé et nous n'étions pas organisés en conséquence. Notre erreur a été de ne pas avoir anticipé ce flux et surtout d'avoir essayer de sur-satisfaire les clients

Aujourd'hui nous avons 1,5 contacts par commande sur cuir-city ! Ce qui est beaucoup trop !!! Mais je reste persuadé qu'en se penchant réellement sur le sujet on peut les diviser par 2 sans conséquence sur la satisfaction client, bien au contraire !

Réponses rapides et précises, le client n'en demande pas plus !

Chose primordiale à retenir : Ce qui va faire (re)commander un client est tout d'abord votre offre produit ! Si vous avez le meilleur service client du web mais que vous n'avez pas le bon produit au bon prix, ça ne sert à rien.

Un client très satisfait d'une première expérience chez vous va quand même comparer votre offre avec celles de vos concurrents. Si celui-ci est meilleur que vous, votre client sera infidèle !

Du coup sur cuir-city, on a choisit d'avoir le meilleur service client, le plus grand choix et les meilleurs prix !

Au moins le client est sûr de ne pas se tromper ! ;-)


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 14 septembre 2012 5 14 /09 /Sep /2012 18:36

Venez découvrir une nouvelle expérience de shopping !

BTQ2.jpg

Le 1er septembre, jour de la braderie de Lille, Cuir-City.com a ouvert sa première boutique.

Où ? Dans le Vieux Lille, le quartier branché de la ville, 5 place des patiniers exactement.

Le Concept ?

Cuir-City.com révolutionne votre façon d'acheter votre vêtement en cuir en vous donnant accès à plus de 1000 références dans 30m² ! Du jamais vu !

Venez toucher et essayer nos produits exposés dans la boutique. Vous trouverez un panel représentatif de notre catalogue afin que vous puissiez avoir une idée précise de la taille, du type de cuir ou de la couleur qui vous conviendrait le mieux. Venez vous faire conseiller par un spécialiste qui trouvera la pièce dont vous avez toujours révée

Et choissisez parmi nos 1000 références grâce à nos deux bornes tactiles de 24 pouces intégrées à notre espace. Accédez à toutes les infos sur le produit, aux 5 photos (détail, arrière et même la doublure), au prix et à la dispo du vêtement à la boutique et sur le web !

Ajoutez vos articles préférés à votre sélection que vous pouvez vous envoyer par mail directement depuis la borne.

Si le produit est dispo à la boutique, vous pouvez décider de repartir avec ou vous le faire envoyer directement chez vous ou à votre travail (si vous êtes chargés c'est toujours utile) et tout ça gratuitement !

Si le produit n'est disponible que sur le web, pas très grave puisque vous l'aurez en moins de 24h chez vous ou à la boutique.

Enfin, utilisez la borne pour obtenir des conseils d'entretien pour votre cuir et là aussi envoyez vous les conseils par mail.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos et promos et accédez au site internet depuis votre mobile en flashant un QR code dispo sur l'écran !

Une chose est sûre, en venant découvrir notre boutique, vous ne pourrez plus faire votre shopping d'une autre façon !

BTQ3.jpg

BTQ1.jpg


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 27 juillet 2012 5 27 /07 /Juil /2012 14:27

En pleine refonte de notre site Internet, je vais vous faire part de quelques bonnes pratiques que l'on a mis en oeuvre sur cette nouvelle version.

C'est vraiment du bon sens, mais toutes ces pratiques ont fait leur preuve et sont indispensables sur une page d'accueil.

Vous en profiterez pour découvrir la future homepage de cuir-city.com !

home page cuir-cityv2

 

Les bonnes pratiques d'une homepage :

1. Il faut que l'internaute s'aperçoive tout de suite qu'il s'agit d'un site de vente en ligne. Le panier doit être très visible dans le header

2.Il faut un moteur de recherche en haut de page visible et performant. Sinon pas un accès direct à l'offre et donc à l'achat. En texte il est ici inscrit "rechercher" mais il serait préférable d'inscrire "rechercher un article, une marque, une référence..." ou "rechercher parmi nos 1000 références..."

3. Afficher le numéro de téléphone. Element de rassurance très important

4.Les Elements de rassurance doivent être au dessus de la ligne de flottaison. Nous avons choisi de les positionner sous le header.

5. Le carroussel en homepage permet de présenter la richesse de l'offre.

6. Nous avons ici mis les marques en avant (au dessus de la ligne de flottaison) car dans le prêt-à-porter elles ont un impact fort. Elles donnent du crédit à notre site.

Globalement on chosit de faire un site épuré et clair. La recherche de l'internaute n'est pas parasitée.

Je n'ai aucun doute sur le fait que cette nouvelle version revolutionne l'expérience de nos clients si on la compare avec notre version actuelle. Le jour et la nuit. Premiers résultats dans une dizaine de jours...


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 17 juillet 2012 2 17 /07 /Juil /2012 09:58

Après 7 ans de bons et loyaux services, le logo de cuir-city.com tirera sa révérence le 6 Aout prochain lors de la sortie de la nouvelle version du site.

Je vous présente donc ce nouveau logo en avant-première :

logocuir-city.jpg

La typo :

Utilisation d'une typographie à empâtements en capitales pour le côté haut de gamme. Choix de la typo pour son côté "architectural" et imposant faisant référence au côté "city" de la marque

L'emblème :

Le tiret central marquant la séparation entre "cuir" et "city" a été remplacé par une serie de droites qui s'élancent à la manière de buildings new-yorkais. On retrouve donc le côté "city" en évoquant schématiquement une des capitales emblématiques de la mode. Le côté "cuir" n'est volontairement pas représenté graphiquement car il est explicitement énoncé dans le nom et également pour ne pas tomber dans les clichés graphiques lourds et en contradiction avec la notion haut de gamme. Nous préférons mettre en avant le nom "city" plus glamour et séduisant pour la cible

Les couleurs :

Le noir pour son élégance, inscrit définitivement la marque dans un caractère haut de gamme. Le bleu céladon, couleur indéfinissable, à la fois masculine et féminine permet de s'adresser à toutes les cibles et d'apporter une note de fraîcheur interdisant au logo de tomber dans l'austérite.

Ce nouveau logo va marquer de façon radicale le changement que va apporter la refonte du site Inernet. Allez encore trois semaines à patienter. Sortie le 6 Août 2012...


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 11 juin 2012 1 11 /06 /Juin /2012 10:09

Dans le e-commerce, les seules images qu'a un internaute de votre entreprise sont votre site et le colis qu'il va recevoir !

Il faut donc particulièrement soigner ce dernier et faire en sorte qu'il le recoive TRES vite.

Quand on lance sa boutique sur la toile, il n'est pas toujours évident d'avoir tout son catalogue en stock et on opte souvent pour la méthode flux tendu. Au lancement de Motoblouz.com en 2004, nous avions un peu bousculé les fournisseurs en leur proposant une méthode de fonctionnement très inhabituelle pour eux.

INTERNET et FLUX TENDU

Il a fallu être très persuasifs pour leur faire accepter le fait de nous fournir leur catalogue et leurs visuels produit sans passer le moindre €uro de commande ! Cependant nous ne manquions pas d'arguments... Notre site allait leur servir de vitrine, que les clients iraient consulter avant d'aller acheter leurs produits en magasin. De plus, nous donnerions enfin la chance à des produits en mettant en ligne l'intégralité de leur catalogue. Nous avions d'ailleurs fait le pari avec eux que nous ne vendrions pas les mêmes articles qu'en magasin car ce serait (enfin) au consommateur de choisir (et non plus au commerçant). Il fallait également s'engager à respecter une politique de prix cohérente. Ce n'est pas parce qu'on n'a pas le produit en stock qu'il faut faire n'importe quoi !

C'est là où nous avons fait la différence. Nous leur proposions de fonctionner en tant que partenaire, nous avancions main dans la main. Nous leur promettions un chiffre d'affaire important très rapidement (je pense qu'ils n'ont pas été déçu de ce côté là) ; une garantie d'être au prix du marché ; de relayer certaines opérations pour leur permettre d'écouler leur "mauvais stock" (les coloris ou les tailles exotiques). En résumé, un partenaire de confiance et à l'écoute.

FRANCO DE PORT ET LIVRAISON ECLAIRE

Une fois qu'ils ont accepté l'idée de retrouver leur catalogue sur le net et de traiter régulièrement de plus petites commandes, il fallait leur faire prendre conscience de l'importantce du délai de traitement de celles-ci. L'expérience client est très importante pour qu'il y ait du repeat business. Il faut donc que la livraison soit rapide.

La première chose que nous avons négocié avec nos "partenaires", ce sont les francos de port. En effet, le fait d'avoir un franco de port peu élevé allait nous permettre de passer des commandes régulièrement, voire même tous les jours, quand le volume devenait conséquent.

Une fois la commande passée, fallait-il encore qu'elle soit traitée rapidement ! ET là ce n'était pas gagné non plus.. Nous préférions alors négocier une livraison eclaire plutôt qu'une remise (celle-ci viendrait naturellement par la suite si on faisait du volume). Il ne fallait pas oublier, non plus, la boite de chocolat que nous offrions à l'opératrice qui traitait notre commande et qui nous faisait passer discretement avant tout le monde ;-).

De notre coté, nous offrions la livraison 24h (par chronopost) pour toutes commandes...

OBTENIR UN ACCES A LEUR STOCK

Malheureusement, il est pratiquement impossible pour un fournisseur d'avoir tout son catalogue disponible. C'est à ce moment que les ennuis commencent puisque vous avez encaissé une commande, mais qu'il vous est impossible de la livrer. Vous devez donc contacter votre client pour lui annoncer la mauvaise nouvelle, ... pour l'expérience client on ne peut pas dire que ce soit très bon.

Nous avons alors proposé à nos fournisseurs d'avoir un accès à leur stock (là encore il est important d'avoir installé un important climat de confiance). L'idée était de recevoir le plus régulièrement possible un fichier avec les disponibilité de chaque article, de chaque sku avec si possible une date de réappro si le produit n'était plus dispo. Ce fichier serait alors importé sur notre site pour renseigner le client avant qu'il ne passe commande. Il n'y aurait donc plus d'erreurs possibles ! Le client avait donc l'assurance d'être informé de la disponibilité de l'article, ce qui nous évitait toutes mauvaises nouvelles à lui annoncer.

DROP SHIPPING

L'ultime étape à mettre en place après quelques années de partenariat est le drop shipping. Mais qu'est-ce que c'est exactement ? C'est le fait de faire envoyer une commande par le fournisseur directement au client, sans que celui-ci s'en aperçoive. Là encore l'intérêt principal est de gagner du temps dans la livraison. On peut alors imaginer des livraisons en 24h pour le client sans avoir le produit en stock. Mais cela demande beaucoup d'organisation dans les process. Par contre cela met de vraies barrières à l'entrée vs vos concurrents puisque vous avez un catalogue très fourni et avec des délais de livraisons imbattables...

 

Un travail de tous les jours avec vos partenaires, qui vous prendra beaucoup de temps. C'est cependant ce qui a fait le succès de MotoBlouz pendant des années. Depuis l'entreprise possède un entrepôt de 3000m² bien rempli...


Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

David Thiry sur Twitter

twitter_logo_header.png

Suivez-moi sur Twitter : david_thiry

Pages

Recherche

 
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés